• La liseuse électronique est un appareil spécialement fait pour la lecture d'un livre numérique, tout en tentant de reproduire, sur son écran, la page d'un livre. En effet, la liseuse se différencie de la lecture sur tablette, tout d'abord par le fait que l'écran ne projette pas de lumière agressive pour les yeux comme sur les tablettes ou smartphones. Ainsi, la liseuse ne possède pas de rétro-éclairage (éclairage derrière les écrans) mais, suivant les modèles, elle peut intégrer une lumière naturelle, réglable en intensité, ou même ne posséder aucune lumière. On se retrouve alors avec un objet électronique, mais dont l'écran possède la couleur d'un papier recyclé et les lettres sont une teinte en dessous du noir. 

     


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

     Entre liseuse et tablette

    Comparatifs

     

     

    Entre les liseuses

    Comparatifs


    votre commentaire
  • Les modes de distribution des livres numériques se regroupent en plusieurs modèles :

    Le premier est celui d’une chaîne de distribution entièrement fermée, à l’image d’Amazon et de sa liseuse Kindle : le distributeur de contenu est aussi le vendeur du terminal et les deux sont totalement couplés : il est impossible d’utiliser la liseuse pour lire des fichiers provenant d’un autre distributeur, et les fichiers achetés sur la plateforme ne sont pas lisibles sur les autres types de liseuses. Ce mode de fonctionnement, bien que restrictif, fonctionne correctement en raison d’une grande offre de livres numériques qui empêche l’acheteur de se sentir limité dans ses choix par la marque.

    Le second modèle consiste pour les éditeurs à recourir à une plateforme externe pour stocker et distribuer leurs ouvrages numériques. Les revendeurs (comme le site internet de la Fnac par exemple) viennent ensuite brancher leur site sur le catalogue du distributeur. Ces prestataires regroupent de nombreuses maisons d’éditions, offrant ainsi un catalogue important et une meilleure visibilité.

    Un autre mode de distribution est celui de l’abonnement. C’est le modèle des revues scientifiques, mais aussi c’est celui que choisissent certains éditeurs, de livres scientifiques, techniques ou de niches, ou encore le modèle utilisé par certains journaux. Il s’agit de plateformes de distribution où l’on accède à un ensemble de contenus pendant la durée d’un abonnement.

    Enfin le dernier modèle de distribution est celui du monde libre. Il s’agit principalement d’une distribution non marchande (comme pour Wikipedia, le projet Gutenberg…). Il n’y a pas une plateforme dédiée mais de nombreux moyens de récupérer, transférer et partager les documents : les contenus sont disponibles en téléchargement gratuit. De même, les formats sont très variés (du fichier texte au pdf, en passant par des documents Word).


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires